Préambule...

Pendant trois bonnes années, j'ai utilisé deux petites configurations qui assumaient distinctement l'une les tâches de firewall-routeur (IPCop) l'autre celles du serveur lurey-cadet. Pour mémoire, j'ai gardé l'historique de ce dispositif... On y voit deux éléments qui ont participé à l'évolution vers le dispositif actuel :
- mon goût pour les choses récupérés, mon serveur précédent était déjà une machine "rescapée", montée sur une carte mère défectueuse, avec des pièces de récupération...
- ma "découverte" du SCSI, dont j'attendais dans un premier temps une gestion meilleure des disques durs, apportant de meilleures performances (vitesses de traitement, installation en RAID) tout en demandant moins au CPU (c'est la carte SCSI qui gère).
Parallèlement, le soucis de réduire l'encombrement du bruit dans mon garage, ainsi que la consommation d'électricité m'ont amené à envisager d'utiliser la distribution SME pour assumer l'ensemble des tâches sur une seule machine... ceci supposait cependant une configuration un peu plus puissante que mon vaillant K6-2 !
Ayant gardé "pour pièces" une carte mère changée pour cause de contrôleur IDE défectueux, il m'est venu l'idée de la ressusciter avec un contrôleur SCSI… Ainsi est né la deuxième version du serveur lurey-cadet !

Voici donc mon installation actuelle :

A l'entrée de chez moi, au bout du fil de téléphone, quoi, y'a le modem.
C'est un modem Ethernet. C'est plus régulier et fiable, m'a-t-on dit. Et aussi, ça demande trois fois rien au PC qui le pilote, contrairement à l'USB, où le PC fournit le courant d'alimentation (première source d'ennuis des modems USB) et de la puissance CPU.
Il s'agit d'un Bewan ST. J'ai par le passé bataillé avec les défautsde son firmware (voir dans l'historique).

Dans mon soucis de réduction, j'aurais aimé pouvoir utiliser un modem interne (carte PCI), mais je n'ai pas jusque là trouvé comment le faire fonctionner avec SME...

Derrière, un serveur qui tourne sous SME 7 , une distribution Linux (sur base de CentOS 4) spécialisée pour fournir plein de services tels que serveurs web, mail, ftp, etc... et un constituer un firewall-routeur d'entrée qui sécurise le réseau privé situé derrière (réseau partagé avec mes voisins...)

Constitué autour de la carte mère défectueuse d'un ordi de grande surface - qui ne gérait plus ses disques IDE - échappée de la poubelle grâce à une carte SCSI qui pilote les deux disques durs (en RAID logiciel, fourni par SME, pour éviter toute perte de données), je l'ai doté du moins cher des processeurs que j'ai trouvé d'occase en socket 478 : un Céléron 2Ghz , adossé à 256 Mo de DDR.
Cette config dépasse très largement les performances de mon installation précédente, et a trouvé place dans un petit boitier (du HP, de la marque...!) dont l'alimentation de 145 W semble suffire.

 


( Page en construction )

 

retour vers page d'accueil